L'Actualité du Lycée des Métiers

Mois de la solidarité au lycée Heinrich-Nessel

Tout le mois de décembre ont eu lieu au lycée différentes manifestations solidaires auxquelles les élèves ainsi que les adultes ont pu participer.

 

Le lycée s’associe tous les ans à Amnesty International pour l’opération « Dix jours pour signer ».

 Cette année elle a débuté quelques jours avant décembre par une conférence du colombien Renzo Garcia. Il est venu nous parler de sa lutte contre les mines à ciel ouvert qui détruisent le paysage, l’environnement de son pays et la santé de ses habitants. Une dizaine de classes ont pu l’écouter.

Des élèves de 1°S ont filmé et monté quelques moments clés.

 Merci à Louis Dumont

 

Puis a débuté l’action « 10 jours pour signer » : Amnesty International met en avant 10 personnes issues de pays du monde entier, et dont les droits sont bafoués : lutte LGBT, emprisonnement pour délit d’opinion, personnes harcelées ou menacées parce qu’elles défendent leurs droits à une vie meilleure… Il s’agit donc de signer des pétitions qui permettront d’infléchir les gouvernements responsables de ces manquements. En parallèle, des responsables de l’association sont venus expliquer cette opération aux lycéens sur une dizaine de créneaux.

                                 

                               

Les élèves signant après une des interventions d'un bénévole d'Amnesty                                     On pouvait également signer au restaurant scolaire

 

Mi-décembre, dans le cadre de l’accompagnement personnalisé, quelques élèves dont des menuisiers ont réalisé « le sapin du handicap », encadrés par Mme Dillinger. Ce sapin est fabriqué à base de chutes de bois des ateliers. Il est décoré par des post-it de couleurs sur lesquels sont notés des petites anecdotes, des impressions, des expériences à propos du handicap.
Il a trouvé sa place au CDI où chacun peut y accrocher son petit papier.

 

 

Les infirmières du lycée organisent  également une grande collecte de produits d'hygiène au profit des plus démunis avec l’association « Règles élémentaires ». Des boîtes récoltant ces dons ont été placées au CDI, dans les différentes vies scolaires du lycée ainsi que dans l’espace élève du bâtiment A. Cette action restera en place tout l’hiver…Tout le monde peut y pourvoir, avec des produits d'hygiène autant masculins que féminins.


   

 

Et enfin, pour clore ce mois de la solidarité, le centre socio-culturel du Langensand a animé une exposition pédagogique « Non à la haine » où les élèves en groupes, avec leurs professeurs, expérimentent le débat, les médias  ou encore le dessous des images…  cette animation s’inscrit dans la semaine « Agir ensemble contre les discriminations » mise en place par la ville de Haguenau.

  

 

Ce mois de décembre a été bien fructueux, et nous espérons voir germer les petites graines de solidarité qui ont été plantées !

La fraternité n'est qu'une idée humaine, la solidarité est une idée universelle.
Victor Hugo, Proses philosophiques, L'âme (1860-1865)

 

 

Imprimer E-mail

L’évolution d’un héritage : auriez vous relevé le défi ?

Vous connaissez tous l'Angleterre, probablement surtout Londres , non ?  Mais connaissez-vous la ville de Grimsby ? Peut-être avez-vous vu le film « Grimsby » ? Ce film donne une mauvaise image de la ville, par Sacha Baron Cohen, qui joue le rôle d’un hooligan de foot. Ou il se peut que vous ayez regardé le film « Dunkerque », où certains clips ont été filmés sur les docks de Grimsby.

Jusqu'aux années 1950 et 1960, la rue « Freeman », qui entoure les docks de Grimsby, était un carrefour animé de l'activité commerciale : les commerces, les pubs, les cinémas, et le marché prospéraient grâce à l'industrie de la pêche. Comme l'industrie à décliné, cette partie de la ville est maintenant le deuxième quartier le plus démuni dans le pays, et beaucoup de bâtiments dans le dock sont abandonnés et dans un mauvais état.

 

Inspiré par de nombreux projets de rénovation réussis, tels que Liverpool docks, les docks de Londres, la vieille fabrique de glace à Strasbourg devenu l'hôtel Régent, les étudiants de 1ES et 1STI2D  avec Mme Hesnard, leur professeur d'anglais, ont vu le potentiel de Grimsby.

De ce fait, certains élèves ont participé à une compétition, jugée par la Maire de Grimsby. Leur devoir était d'offrir des solutions écologiques pour rénover une ancienne fabrique de glace, qui est un monument protégé, dans les docks de la ville.

Aujourd'hui ce bâtiment est dans un très mauvais état. Il fallait aussi proposer des projets de rénovation intérieure, afin de participer à l’amélioration de l'économie de la ville.

 

             Travail réalisé par Alissa Dolis

 

Pour permettre une meilleure compréhension des éventuels obstacles ou attentes, la société de gestion de quai « Associated British Ports » (ABP) a pu répondre aux questions des étudiants de 1ES, par vidéoconférence.

Une fois que tout le monde était informé, le défi a commencé!

Certains étudiants ont proposé de grandes fenêtres pour laisser entrer la lumière naturelle, d'autres ont proposé un double vitrage pour réduire la consommation de chauffage. Quelques autres  élèves ont suggéré l'énergie marémotrice, les éoliennes et l'énergie géothermique pour le chauffage. L'isolation classique en laine de verre s'est également avérée être un choix populaire dans la conception, ainsi que les séparations de cloisons sèches intérieures pour créer les différentes pièces.

La plupart des étudiants étaient très désireux de créer un jardin sur le toit pour cultiver des légumes qui pourraient éventuellement être utilisés dans un restaurant à l'intérieur. Pour les sols, l'imitation de parquet en polyvinyle a été suggérée comme une option à faible coût et sans humidité.

En ce qui concerne le stationnement, le grège semble être populaire, pour permettre l'absorption des eaux pluviales et le drainage. Pour l'intérieur, beaucoup ont opté pour un musée, gardant certaines des machines à glace d'origine comme  attraction. À côté du musée, il a été suggéré qu'il y ait un café, peut-être même un restaurant «fish and chips», utilisant uniquement des produits locaux.

D'autres idées comprenaient une galerie d'art et des stands où les personnalités locales et talentueuses pouvaient vendre leurs produits.

Il était très important pour les étudiants d'offrir des solutions pour améliorer l'économie locale tout en promouvant des talents et des produits locaux, mais également de réduire la pollution et le coût de l’acheminement.

La Maire de Grimsby a grandement apprécié les heures de travail investies par de nombreux étudiants dans ce projet, ainsi que les investigations approfondies pour choisir les bons matériaux de rénovation les plus écologiques.

La Maire a annoncé retenir six candidats qui se sont démarqués par leurs projets : Joanna SCHALL, Tristan PFEIFFER, Gustave DAURIACH, Clément ROESCH, Johan STEINMETZ et Quentin STEINMETZ.

 

Ce travail à été transféré à l'entreprise qui s'occupe de ce bâtiment (ABP), avec un espoir que les idées peuvent influencer une démarche de rénovation. Enfin, le retour de cette entreprise pourra nous permettre de choisir un gagnant.

 Bref, nous attendons avec impatience le résultat de ce concours !!

Imprimer E-mail

Concours des 100 ans de l'Union Nationale des Combattants

Les élèves de 1TMA (menuiserie/agencement)  ont participé avec leur professeur d'Histoire-Géographie M.Dauriach au Concours des 100 ans de l'Union Nationale des Combattants.

Pour ce concours, ils ont réalisé en atelier un "périscope des tranchées", identique à ceux utilisés lors de la guerre de 14-18, sous la houlette de leurs professeurs d'atelier, M. Blaison et Cuntz. Puis ils se sont mis en scène, avec des uniformes d'époque,  dans le jardin d'un passionné qui y a construit une tranchée.

Ces élèves ont obtenu le "Prix Artistique" au concours  grâce à cette vidéo !

 

 

Imprimer E-mail

Un Défenseur des Droits Humains au lycée !

 

Le 13 novembre 2018 le défenseur des droits humains, Renzo Garcia, a tenu une conférence au lycée. Dans son pays, la Colombie, des firmes minières cherchent à s’implanter. Notamment dans sa région, Cajamarca, où une firme voulant extraire de l’or cherche à ouvrir une mine à ciel ouvert. Ces mines sont très polluantes, elles utilisent beaucoup d’eau pour nettoyer les rochers, mais les firmes n’utilisent pas que de l’eau, ils la mélangent avec du cyanure pour extraire l’or. Et après avoir utilisé cette eau, ils la rejettent dans la nature, ce qui affecte beaucoup la faune et la flore. Pour lutter contre cette aberration son équipe et lui organisent des manifestations carnavals. Ce sont des manifestations pacifistes, qui ont pour but de lutter contre les politiciens corrompus par les firmes. Malgré de nombreux votes populaires, qui sont à chaque fois unanimes, les politiciens ne prennent pas en compte l’avis populaire. Lors de ces votes, l’idée qui ressort majoritairement est que la population ne veut pas de ces mines à ciel ouvert.

 

BAILLY Julie, JEANSON Constant, BEREAUX Frédéric

Imprimer E-mail

Poètes en herbe !!!

 

Les élèves de la classe de 3° PrépaPro ont concouru au Printemps de l'Écriture 2018, avec leur professeur de français Mme Chaïeb.

Les productions de deux d'entre eux ont été primées en écriture créative (lycée professionnel et CFA).

Amélie Zerr a obtenu le premier prix avec son "Paysage Hivernal" et Matéo Martinez le 3ème prix avec « Le
silence de la rivière », inspiré de La corde sensible de Magritte.

L'ensemble du lycée est très fier d'eux  et les félicite chaleureusement !!!

Imprimer E-mail

Une 3ème place au concours « Master Bois »

 

Le mondial des métiers qui a eu lieu du 1 au 4 février, est un salon qui permet de s'informer sur les métiers et de construire son projet professionnel.

 

LE MASTER BOIS

Chaque jour s’est déroulé un concours inter-établissements : 3 équipes de 3 jeunes, venus d’établissements différents ont réalisé dans un délai de 6 heures un ouvrage tenu secret jusqu’au jour précédent le début du concours.

Le lycée Heinrich-Nessel avait inscrit 2 équipes « multirégions » constituées d’un élève alsacien, un apprenti allemand de l’école partenaire Josef Durler Schule de Rastatt et un compagnon du tour de France de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L’organisation d’un temps de briefing pour l’équipe de Rastatt/Haguenau/Lyon avait été prévu le jeudi soir au siège des compagnons à Lyon.

Les deux élèves, Coralie KLATT et Nathanaël KASTNER (filière bois) qui sont en seconde Bac Pro technicien menuisier agenceur du lycée Heinrich-Nessel de Haguenau ont travaillé avec Stefanie MOLL et Kai SUNDERER deux apprentis menuisiers allemands (Berufsausbildung zum Tischler) de la Josef Durler Schule de Rastatt dans le Bade Wurtemberg et deux compagnons.

 

                                                                                                                                                                                                         

Une des deux équipes « internationales » s’est vu attribuer la troisième place !

Stand du bade-Wurtemberg

Partenaire de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de la coopération des « Quatre moteurs pour l’Europe » qui implique également la Lombardie (Italie) et la Catalogne (Espagne), le Bade-Wurtemberg (Allemagne) participe pour la 18ème fois au Mondial des Métiers. Le Bade-Wurtemberg a présenté un stand sur l’espace « International » et a pris part aux espaces « Forêt-Bois-Ameublement », « Automobile » et « Hôtellerie – Restauration ».

Les visiteurs ont pu s’informer sur les questions autour du thème "Se former, travailler et vivre en Allemagne".

Côté démonstration des métiers de la filière bois, le thème choisi est « la formation duale allemande un modèle qui a fait ses preuves ». Comment fonctionne la formation duale en Allemagne ? Que signifie l’apprentissage par alternance en France et en Allemagne ? Quel est l’avantage de cette formation, notamment pour un.e jeune français.e ?

Reiner GENZINGER  et Christian BÖCKEL (Holztechnik, Bereich Theorie) de l’école professionnelle Josef Durler Schule de Rastatt et Freddy CUNTZ du Lycée des métiers – CFA Heinrich Nessel de Haguenau (Alsace), partenaire de l’école de Rastatt, ont répondu à ces questions et présenté le métier du menuisier/menuisière (formation de 3 ans). Différentes démonstrations ont permis au public de participer à des animations autour du matériau bois.

 

 

Visite guidée de la ville

Samedi matin, la délégation du Bade-Wurtemberg est partie à la découverte de la belle ville de Lyon. Marie LETELLIER, étudiante en tourisme, a proposé un parcours remarquable. La visite a commencé sur la colline de Fourvière par les théâtres romain et de la basilique. Elle s’est poursuivie dans les quartiers du vieux Lyon avec la traversée d’une traboule et une présentation de la cathédrale, la place Bellecour et la place des terreaux. Ensuite, la jeune étudiante est passée devant l’hôtel de ville pour voir l’opéra. Pour finir, la ronde s’est achevée par le quartier de la confluence proche de Perrache.

L’objectif premier de ce voyage était d’apprendre à communiquer dans la langue étrangère, il est indéniable que cette expérience a sensibilisé les apprenants à l’importance des langues grâce à des activités en tandem/équipes binationales là où l’apprenant est directement en relation avec une autre culture que la sienne.

Imprimer E-mail

  • 1
  • 2
Nous Contacter
google-maps-marker
 

Lycée des Métiers CFA - Heinrich-Nessel
123 route de Strasbourg
67504 HAGUENAU
 tel. 03 88 53 20 00
fax. 03 88 53 20 05

Vous pouvez nous contacter dans la semaine

Du lundi au vendredi de :
> 8h00 à 12h00
et de
> 13h30 à 17h30